Newsletter Janvier 2021 Les libertés

Newsletter janvier 2021

Les libertés fondamentales

Faites preuve de discernement dans la lecture qui suit, et ne prenez que ce qui parle à votre cœur.

Les libertés, les libertés s’arrêtent là où commencent celles des autres.

La liberté divine s’entend au vu des lois fondamentales et divines,

qui comprennent, la loi de l’Un (non pas la loi transmise par un groupe Râ),

les qualités Krystiques,

un haut caractère moral.

Les libertés de chacun sont violées à longueur de journée et d’année. Et les mesures pour amener l’humanité au nouvel ordre mondial pour accomplir la volonté des aliens négatifs et de leurs marionnettes humaines sont en constante augmentation.

Ils nous font croire, à l’aide des médias propagandistes, de l’éducation officielle, et des divertissements, que nous n’avons plus de libertés fondamentales.

Ce n’est pas le cas, la déclaration universelle des droits de l’homme existe, et ne peut être supprimée, la constitution française de 1958 existe et ne peut disparaître, la constitution américaine existe, ainsi que le Bill of Rights. Ces documents existent, ils ont été proclamés et existent. Ils n’ont de toute façon plus la possibilité de les supprimer des lignes de temps ou de les effacer de nos mémoires. Ils existent et sont les Lois supérieures fondamentales des peuples de la Terre. Par conséquent, même s’ils s’amusent à les « supprimer », les révoquer, ils existent et nous avons le droit de les invoquer, en toute circonstance, du moment que nous sommes congruents et que nous les invoquons tant pour nous que pour les autres (nous ne pouvons pas offenser un humain et ensuite invoquer une liberté que nous n’avons pas accordée à un autre, c’est une simple question de logique).

Les marionnettes humaines des aliens négatifs vomissent des lois et règlements à longueur de temps afin de faire peur et de faire croire que nous ne sommes pas libres.

Ce qui doit nous importer est de respecter les lois fondamentales et les lois divines bien sûr.

Est-ce que cela doit nous pousser à la révolution, la rébellion ?

Non. Il faut comprendre à quel moment de son histoire l’humanité se trouve, comprendre la loi du libre arbitre, et l’ampleur de l’infestation de la terre et de l’humanité par les lois destructrices des aliens négatifs.

Il est aussi important de comprendre qu’il existe un divin plan et que nous avons toute l’aide dont nous avons besoin pour rétablir la paix, l’harmonie et la joie sur Terre.

En vertu du principe d’autonomie, et du libre arbitre, nous devons faire d’abord notre travail personnel (remplacer le mental égo par les pensées du cœur, nettoyer les peurs, guérir les blessures, sortir des programmes, nettoyer les implants).

En sortant de ces algorithmes mathématiques inversés, nous pouvons retrouver notre liberté, écouter notre cœur et notre intuition pour savoir quelle partie du plan divin nous concerne et constitue notre mission du plan divin (mission à effectuer humblement et avec diligence parce que nous avons demandé à être là pour soutenir la terre et l’humanité et non pas pour se mettre en avant).

Lorsque nous accomplissons notre mission, nous avons les moyens pour subvenir à nos besoins et faire notre travail. Ce qui n’a rien à voir avec la vague new age, qui d’un côté invite les personnes à travailler gratuitement et à recevoir « en conscience » et d’un autre à faire du business et à gagner des sommes folles, en fonction des penchants de la personne, ils exploitent ses faiblesses.

Nous avons à fixer la rémunération de notre travail en notre âme et conscience, et à décider quand il est juste d’offrir, de partager, et de donner.

De toute façon les enseignements de la Source sont gratuits et parviennent d’une façon ou d’une autre à ceux qui les cherchent réellement et il est juste que les travailleurs reçoivent une juste rémunération pour leur temps.

Nous devons faire notre part pour que nos Gardiens puissent nous soutenir et nous aider à subvenir à nos besoins, et il n’est pas prévu au plan que nous ayons à aller habiter sans eau ni électricité dans la forêt, à manger des insectes. Ce n’est pas cela l’abondance divine.

En faisant cela, nous pouvons voir que nous vivons dans l’abondance naturelle et organique. Nous avons ce qui est nécessaire pour subvenir à nos besoins et même plus.

Nous avons, pour ceux qui sont réveillés, un travail de divulgation et de partage à faire.

En faisant notre travail d’évolution, et d’ascension, nous avons appris bien des leçons, des connaissances et des expériences que nous pouvons à partager afin de soutenir l’ascension de la partie de l’humanité qui l’a choisi. Ce n’est pas un business, ou une opportunité de devenir un gourou, de faire à la place des autres ou d’imposer notre volonté.

Alors comment faire face aux problèmes d’argent, peut-on maitriser le système argent, et les impôts, les règlements ?

Est-ce qu’il ne serait pas utile de tout vendre, et d’aller vivre en caravane, de changer de lieu tous les 6 mois, avant d’être pris par les forces de l’ordre ?

Vivre de cette manière instable est-il bien raisonnable, serein et efficient ?

Notre stationnement sur la planète fait partie du plan et de notre mission. A partir du moment où nous rencontrons notre monade, nous devenons comme des aiguilles d’acupuncture pour la guérison de la planète. Pour pouvons ainsi devenir un soutien de guérison pour les corps énergétiques de la planète, et les lignes d’énergie (Ley, axionales).

Si nous changeons de lieu de résidence à chaque difficulté qui se présente, nous ne pouvons apprendre de l’épreuve ou de la leçon. Ce qui ne veut pas dire que ce que font les marionnettes humaines des aliens négatifs est pour notre bien. Cela n‘enlève rien à leur propre responsabilité. Et l’existence du mal n’est pas divin ni voulu par la Source.

Mais chaque épreuve doit nous permettre d’apprendre et de transmuter cette énergie destructrice en énergie du point zéro afin de permettre d’affaiblir les structures inversées négatives et artificielles et de dissoudre progressivement la matrice.

L’argent n’est pas un système qui peut être maitrisé, c’est un système d’esclavage créé par les aliens négatifs. Il sera au moment opportun dissout.

Pour affronter les épreuves, il est utile de travailler à rester centré hors du temps et de l’espace, hors de la colère et de la peur, au point zéro, centre et source de la vie.

Il est important de travailler à sortir des programmes et notamment victime-bourreau, et de méditer et prier pour écouter notre intuition et demander le soutien de nos Gardiens.

Par rapport à ce qui se passe, par exemple pour le port du masque, ou les règles sanitaires, c’est à chacun de faire son choix en son cœur, sans jugement ni culpabilité.

Il est certain que le fait d’imposer le port du masque durant tout son temps de travail, et de faire prendre les températures, de devoir aller faire des tests, etc enfreint la liberté de chacun. Cela est très fréquent dans le milieu du travail, et c’est à chacun de réfléchir et écouter son intuition pour trouver une situation qui permette de subvenir à ses besoins sans rester un travailleur esclave de la matrice et supportant une grande part du karma sur imposé aux humains.

La relation employeur-employé, locataire-propriétaire, prêteur-emprunteur (on peut en trouver d’autres) est empreinte de sur imposition, de karma non justifié, du programme victime-bourreau, du principe du prince tyran et d’appauvrissement du pauvre, programmes qui ne sont pas organiques et divins.

Pour les propriétaires de maisons en France, il existe une foule de règlements imposant toute sorte de contrôles, de normes et de travaux. Elles ont pour prétexte notre sécurité, ou notre information, mais en réalité, il ne s’agit que de faire peur, de sur imposer une volonté et de vendre des services et des produits pour les entrepreneurs certifiés, qui facturent plus cher puisqu’ils sont certifiés.

Par expérience, le système notarial qui est sensé informer et protéger n’est en fait qu’en grande partie une protection pour le notaire afin d’éviter un procès, il est rarement profondément honnête et réellement préoccupé pour son client.

Afin de faire respecter ses droits et libertés, lorsque cela est nécessaire, il convient d’invoquer la déclaration universelle des droits de l’homme, la constitution française de 1958, les décisions de la Cour européenne des Droits de l’Homme. Ils sont supérieurs aux lois inférieures, règlements, décrets et circulaires. Pour ceux dont c’est la mission, certains auront peut-être à faire entendre en justice leurs droits et libertés et ceux de leurs frères et sœurs afin de faire réagir la justice et le public.

Parfois il suffit simplement de faire attention à ce qui est dit et par qui.

Par exemple, par rapport aux changements de compteurs électriques, les courriers d’EDF, ENEDIS, et de leurs sous-traitants ne laissent aucune échappatoire, et font même entendre qu’à défaut d’acceptation ils couperont l’électricité. Néanmoins, et c’est là que cela devient significatif, c’est que le président d’Edf lui-même avoue que nous sommes libres de refuser le changement, et qu’en aucun cas ils ne peuvent couper l’électricité.

Et c’est bien le cas, nous sommes libres d’accepter ou refuser et en aucun cas il ne leur ait possible de couper la fourniture d’électricité, tant que l’on paie le service bien sûr.

A mesure que les univers harmoniques supérieurs s’ancrent dans l’environnement de la planète Terre, que les Lois divines et universelles sont ré encodées dans la structure de la Terre, des règnes, et de l’humanité, ceux qui ne s’alignent pas à ces Lois et aux principes moraux divins, perdent pied et deviennent littéralement fous.

Il suffit de voir les membres des gouvernements du président français actuel depuis son élection. Ils sont objectivement incompétents, n’ont aucune consistance intellectuelle, ne savent pour certains pas parler. Avant, ils n’avaient pas plus de moralité, mais ils savaient le cacher et faire bonne figure. Aujourd’hui nous voyons qu’il devient difficile de mentir.

Surtout que les technologies permettent, certes de faire des montages et de faire dire des choses mensongères, mais permettent aussi de capturer des moments de vérité et de les partager.

Durant cette période qui s’ouvre de divulgation, la polarisation négatif-positif va s’accentuer. Il est important pour nous de rester centrés, hors du temps et de l’espace, rester concentrés sur la Loi de l’Un, et faire notre travail personnel.

A partir du moment où nous accomplissons notre part de travail, que nous sommes alignés, nos Gardiens peuvent, à condition de demander, nous soutenir. Le travail de nos frères et sœurs, et nos actions, s’imbriquent dans le grand plan divin.

Concrètement, nous sommes Libres. Nous sommes libres de refuser un compteur, des mesures sanitaires, médicales, de recueillir les eaux de pluie pour arroser le jardin, faire un jardin nourricier, avoir des poules, d’instruire notre enfant. A nous de faire preuve de bon sens, et de faire en sorte que nos actions ne dérangent pas outre mesure nos voisins (un poulailler ne sent pas la rose par exemple …).

Nous finirons par être pleinement libres du système financier, des lobbys, du système politique, chimique et médical, du divertissement, de la propagande des médias ou de l’école, du complexe militaro-industriel.

Chaque chose vient en son temps, au juste moment divin.

Tout l’intérêt de ce moment pour nous est d’en saisir l’opportunité pour progresser, rester centrés, calmes et alignés malgré l’opposition, de montrer par l’exemple qu’il est possible de sortir des programmes et du contrôle mental, qu’il est possible de rester vivants, sains et libres sans faire de mal et sans agresser quiconque.

Il est à noter que le new age culpabilise ses ouailles en faisant croire que le mal qui peut nous arriver est de notre faute et constitue notre karma, et comme il ne faut pas faire de mal, il ne faut pas dire non et avoir des limites.

Charité bien ordonnée commençant par soi, il s’agit au contraire d’établir nos limites et les communiquer clairement et respectueusement, ensuite si la personne en face en est blessée alors que cela est juste, c’est son problème de réagir irrationnellement à partir de ses blessures et de son égo. Nous ne faisons pas le mal en faisant respecter notre intégrité, celle de notre famille ou de notre maison.

Comment faire ressentir les libertés aux enfants :

(cette partie n’est pas à lire ou faire lire aux enfants, elle concerne les adultes qui doivent faire preuve de discernement)

Les enfants apprennent par l’exemple.

S’il n’y a pas un juste exemple, il ne sert à rien de parler et transmettre des connaissances.

Ensuite la connaissance sans l’expérience, ne vaut rien non plus.

Donc, pour éduquer un enfant, il faut avoir fait son travail personnel et continuer à le faire, et montrer l’exemple,

transmettre des connaissances à la mesure de sa compréhension, et lui permettre d’expérimenter en sécurité.

Les libertés sont en lien avec les limites. On ne peut jouir respectueusement de ses libertés si on ne connaît pas ses limites et celles des autres.

Il faut donc commencer par connaître ses propres limites et savoir les communiquer de manière claire et respectueuse.

Avec un enfant, il est judicieux, lorsque cela est possible d’indiquer les limites et les consignes de travail, de jeux, ou de vie, avant l’activité envisagée. Dans la vie de tous les jours, il s’agit de le faire au fur à et mesure des opportunités et des moments d’apprentissage.

Il est important que l’enfant sache de manière objective pourquoi on souhaite qu’une telle chose soit faite de telle manière et non d’une autre.

Il faut comprendre également que l’intention d’une action ne détermine pas si elle respecte ou non la personne en face, par exemple faire un câlin à un autre enfant qui n’en veut pas avec une « bonne » intention, ne fait pas que cette action devienne juste. Elle entrave le libre arbitre de l’enfant qui ne souhaite pas de câlin, qu’il vienne de son parent, d’un frère-sœur ou d’un ami.

« L’enfer est pavé de bonnes intentions. »

La règle d’or qui doit guider nos actions est bien sûr celle de traiter les autres comme nous aimerions être traités, et donc à fortiori de ne pas faire aux autres ce que nous n’aimerions pas que l’on nous fasse.

Le tout doit être arrosé abondamment de communication saine et respectueuse.

Les enfants, êtres humains immatures, ont besoin d’aide matériel pour comprendre certaines limites.

Par exemple, un grillage pour délimiter un espace de jeux extérieur comme la cour, est approprié. Les enfants sont des êtres en développement et par essence immatures, c’est pure folie que d’espérer qu’ils comprennent où est la limite sans délimitation matérielle. En présence d’une route à proximité, cela peut s’avérer dangereux voir mortel.

Dans le cadre de la pédagogie Montessori, l’espace de travail d’un enfant est délimité par un tapis.

Les autres enfants savent ainsi que cet espace est réservé à tel enfant. Et l’enfant a le droit de rappeler respectueusement aux autres qu’il ne veut pas être déranger sur son espace.

Dans l’histoire récente de l’humanité, les humains ont passé des siècles à être brimés depuis le plus jeune âge, à apprendre à se taire, à ne plus pleurer parce que personne n’écoute et à subir ou faire subir la loi du plus fort.

Aujourd’hui, en réaction il y a des courants qui invitent à laisser faire les enfants, à être « bienveillants » et à ne pas « brimer » les enfants avec des limites.

En réalité, ces personnes sont simplement lâches et irresponsables.

Un enfant a besoin de ses deux parents, et d’une communauté alignée si possible (pour le moment il faut être très vigilants en matière de communauté et faire sans) pour avoir des exemples de haute qualité morale, sachant s’exprimer respectueusement, et donnant des limites saines à l’enfant.

Il est important de trouver l’équilibre entre la violence, y compris verbale, et le laisser faire qui est une autre forme de violence qui permet également à la loi du plus fort d’agir.

Seuls des parents réellement adultes, matures sur le plan non seulement physique mais également intellectuel, moral et spirituel, qui font leur propre travail d’évolution peuvent montrer la voie à un enfant.

Il est grand temps d’écouter son cœur et non son mental égo, ou toutes sortes de théories fumeuses de personnes non compétentes. De toute façon, quelle que soit la qualité des idées d’une personne réellement compétente, c’est à nous de faire des choix dans notre cœur et d’en assumer les responsabilités, et de se rappeler que les conseilleurs ne sont pas les « payeurs ».

Un conseil, non sollicité, est une forme de violence, il viole le libre arbitre de la personne à qui on le soumet.

Méditation

Après avoir fait son bouclier 12D, et tester les limites GSF,

Nous invoquons la Divine Source, notre Mère Divine, notre Père Divin, notre moi Avatar, les races Aurora, nos Gardiens servant à 100 % la Loi de l’Unité,

Merci de nous accompagner dans nos choix afin de sortir du programme victime bourreau, de sortir de la peur, des mémoires traumatiques,

De nous aider à sentir clairement notre intuition, à avoir une vision claire de ce que notre âme souhaite afin de mettre un terme à notre asservissement, de cesser tout acte de servitude de notre part envers d’autres humains, ou tout être vivant,

De faire cesser le discours de notre mental égo et de le remplacer par les pensées de notre cœur afin de guider nos pas dans les Lois divines et universelles, de nous aider à cultiver un caractère moral élevé,

A respecter nos compagnons et en retour avoir le respect, le respect de notre liberté,

A nous aider à faire preuve de discernement et de bon sens, à respecter les autres en tout temps,

A ne pas répondre à partir du programme victime-bourreau ou de nos traumas.

Merci de protéger les petits enfants de la Terre, et de leur permettre d’évoluer et d’avoir des exemples sains, des enseignants alignés, et de devenir des adultes matures et alignés.

Merci pour votre aide et votre soutien,

Merci d’aider et soutenir les humains qui souhaitent se réveiller, et les autres à transiter paisiblement

Paix, liberté, souveraineté sur la Terre et pour l’humanité.

Bénis soyez vous. Ainsi soit-il.

Pour toute question,

N’hésitez pas à me faire parvenir vos questions, je partagerai la discussion à la suite de l’article.

En attendant, prenez soin de vous,

De votre lumière vivante intérieure, de votre famille,

A bientôt,

Joëlle GSF